Its time for a change!!!

Avant de lire mon billet, j’aimerais que vous regarder ce qui suit:
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/201201/15/01-4486092-hasard-ou-profilage-racial.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_hotTopics_sujets-a-la-une_1664122_accueil_POS1

Mercredi 28 décembre 2011, je rencontre Jeff Cleofa  à l’excellent spectacle de “Bella: The Love Journey”.  Durant l’entracte, je le félicitais pour son projet de coupe de cheveux à Montréal Nord. Je lui demandais si c’est pour ça qu’il avait rencontré La Presse. Il me répond que non et que je le saurai bientôt.  Aujourd’hui, j’ai eu la réponse à ma question. Après avoir visionné le petit reportage, j’aimerais dire que ce n’est pas la première fois et ça ne sera sûrement pas la dernière. Il y a 4 ou 5 ans, je roulais une minoune appartenant à ma mère sur la rue Sherbrooke et un policier m’interpelle. Je lui pose la question suivante : Pourquoi il m’arrête? Il me dit parce que je suis un homme et je conduis le véhicule d’une femme.  Je lui réponds  s’il n’a jamais conduit le véhicule de sa mère ou de sa femme, c’est alors qu’il me traite d’arrogant. Il m’a fait patienter  30 minutes pour me remettre une contravention afin que j’aille passer une inspection mécanique.  Imaginez si j’étais à bord de la berline de luxe de ma mère? Qu’allait-il faire? Appeler du renfort?  Fouiller la voiture ?
J’espère que les agents de tous les postes de police de la région de Montréal, Laval et la Rive-Sud vont visionner cette vidéo et passer le mot.  Le but de Jeff est de faire bouger les choses et il serait temps que les choses changent.
Si vous avez des exemples, veuillez les partager dans la boite commentaire



2 responses to “Its time for a change!!!”

  1. D says:

    il y a quelque temps, je sortais de chez ma copine à Parc Ex, et je conduisais mon premier bébé, une toyota camry 91. En marchant vers mon auto, un policier patrouille me croise. Je n’y pense rien. Je me dirige vers Laval en prenant la 15 et juste quand j’embarque sur l’autoroute, j’observe un policier se dépêcher de venir me suivre. Il me suit jusqu’au pont qui mène à Laval, il allume ses gyrophare pour m’intercepter! Routine check, il dit. En colère, je l’explique avoir observer les pirouettes qu’il a fait avant de m’intercepter. Enfin…..je l’ai mis dans l’embarras mais j’ai tout de même fournis mes identifications…
    D

  2. D says:

    A mon avis tant que les noirs contribuent à la criminalité de façon dominante le profilage raciale n’arrêtera jamais. Toutes les professionnels de race noires (majoritairement masculin) , qui travaillent dur pour atteindre un confort sociale, seront contraint à des vérifications routinières. Car tous les policiers veulent faire le “big catch” et la majorité des policiers ont le même jugement sur les noirs compte tenu de leurs habillements, leurs apparences et les biens qu’ils possèdent. De même que les personnes de descendance arabe, qui après 9|11 seront étiqueté “terroriste”, le noir sera “contrevenant de la loi”. Le jour où Montréal devient comme Atlanta, une ville où 60% des personnes en position d’influence sont de race noir, alors l’erreur pourrait être plus coûteuse pour la ville et le pourcentage de cas où les vérifications routines deviennent des cas d’arrestation réelle vont diminuer. C’est alors que le profilage disparaitra, il n’y a pas de solution au profilage, c’est une effet de société. La société change et les mentalités changent avec. Ce ci étant dit, il faut tout de même continuer les efforts pour générer et influencer le changement, because it’s really time for a change.

    D